She looks well to the ways of her household, and eats not the bread of idleness.

mercredi 16 novembre 2016

800lbs... Comme dans 363 kg!

Wow!! Quel beau cadeau nous avons eu la chance de dénicher! Un beau, et surtout GROS cadeau! 800 lbs (363kg), c'est le poids du porc que nous avons eu la chance de trouver. Il était à donner, et nous avons saisi notre chance, bien évidemment. 

Mais à ce poids, c'était une chance à prendre. Certains nous disaient qu'il serait trop gras, qu'à ce poids, nous ne pourrions rien en tirer de bon. D'autres encore nous disaient qu'il aurait peut-être un goût affreux, un goût de "verrat"...

Nous avons décidé de voir par nous même, et croyez moi, nous ne le regrettons pas. Car toute cette viande viendra nous aider à passer au travers de l'hiver à venir... 

Mais avant toute chose, il faut le préparer. Alors un beau matin, l'Homme et un ami se sont attelés à la tâche. Eh bien, à notre plus grand plaisir, la viande que nous avons découvert était très belle!! Pas plus grasse que celle de d'autres porcs que nous avons eu, tout semblait parfait! Mais il nous restait à voir du côté du gout... Alors par la suite, les deux hommes ont découpé un petit bout de viande, et l'ont fait cuire afin de voir si elle passait le test... Et ce fut le cas! 

Alors nous voilà maintenant prêt à faire face à l'hiver à venir, du moins côté viande! Car 800 livres, ça fait beaucoup!! Et que ferais-je du gras que nous retirons des morceaux que l'Homme découpe? Du saindoux, tout simplement! À nous les bonnes pâtes à tarte et autres pâtisseries, miam!!

Mais parce qu'une image vaut mille mots... En voici quelques unes ;) 
Pendant que le petit dernier s'occupe comme un grand au salon des enfants, quand il n'est pas à la grange avec papa...

Nous débutons la découpe de la viande. On se retrouve avec de gros morceaux, et il faut décider ce que nous en ferons... Cubes? Steak? Rôti? 

Mais avant tout, je retire le plus de gras possible. J'en laisse toujours un peu par contre, car pour les plats mijotés, un peu de gras donne du goût en empêche la viande d'être trop sèche.

Futur saindoux!

Début de provision au congelo.

Mais il n'y a pas que la viande dont nous avons besoin pour passer l'hiver... Il nous faut également du bois... Beaucoup de bois! Alors dès qu'il a deux minutes devant lui, l'Homme coupe, fend, pile, corde... Et Mister S. l'aide également, quand il n'est pas à l'école (Ce qui était le cas lors de cette journée)

Nous avons également des poules pondeuses, 21 pour être plus précise. À ces dernières, il faut ajouter environ 40 autres poules qui elles, iront bientôt au congélateur... 

Également, voici 6 petits lapins! Ces lapins sont encore tout jeunes, mais un jour... (voir ici. Et ce message ne parlait pas des possibilités que nous offre la fourrure...)

Et pour terminer le tour de notre petite ménagerie, une truie, qui doit mettre bas d'ici quelques jours! Tout ceci en 3 mois seulement! Car il faut se souvenir que nous ne sommes de retour dans nos montagnes que depuis trois mois!

Comme l'air de la campagne me manquait! Et quel paysage nous avons tout autour de nous... Y'a pas à dire, nous sommes chanceux!


Et vous, comment vous préparez vous face à l'hiver à venir?

mercredi 12 octobre 2016

Toc toc toc?

Qui est là? Nous (re) voilà!!

Oufffff! C'est tout ce que je peux dire de notre dernière année!! Oh, tout n'a pas été négatif, mais je ne peux dire qu'elle figure parmi nos meilleures ;)

Mais laissons dernière nous tout ceci, et regardons vers l'avant! Car ces derniers mois, nous avons entrepris beaucoup de choses afin de retourner vers du mieux... 

Mais tout d'abord, merci de vos nombreux commentaires, tant privés qu'ici, sur le blog. Pour ceux et celles qui nous on posé la question, oui, bébé #7 va bien. En date de vendredi qui arrive, j'en serai à la semaine 26!! Wow, le temps a tellement passé rapidement!! Et nous savons maintenant que nous attendons une belle petite puce! La seconde de notre famille!! Quelle joie! Personnellement, fille ou garçon, ça m'était égal, mais il est certain que de savoir que je porte une petite princesse me fait un petit quelque chose de spécial... Elle devrait naître en quelque part vers la fin janvier 2017... Donc, le meilleur reste à venir de ce côté! :) 

Encore dans notre dossier "changements vers du mieux";

Mais celui-ci, vous l'avez peut-être devinez si vous avez porté attention à la barre latérale gauche de ce blog... ?

Pour faire court, après 7 ans passé sur une ferme familiale, et un an à la petite maison du village, nous nous sommes rapidement aperçu que notre place, nos racines, notre cœur, il était sur la terre, enraciné à la campagne. Sans dire que nous étions totalement malheureux, je puis affirmer que personne n'était complètement heureux au village... Chacun s'y perdait un peu, chacun avait un manque, un regret... Moi la première!! Alors après discussions, nous avons pris la décision de retourner à nos valeurs premières. Par contre, il est certain que certaines choses ont changées! L'Homme travail toujours au même endroit, et la ferme que nous habitions précédemment était réellement trop loin pour nous pour ne donner qu'un seul exemple... 

Alors à force de recherches, d'espoirs, de découragements, de reprise de recherches, nous sommes tombés sur un véritable petit bijoux... Beaucoup mieux situé que notre ferme précédente, avec une maison de dimension comparable mais beaucoup mieux adapté à nos besoins, avec de bien meilleurs abris pour les animaux, plus près du boulot de l'Homme, plus près des écoles et des amis, mais suffisamment éloigné de tout voisins pour que nous nous y sentions bien. Avec 220 âcres de terre tout autour de nous, c'est exactement ce qu'il fallait à notre bonheur! Alors depuis le mois d’août dernier, nous voilà retournés dans nos montagnes, et nous respirons enfin avec soulagement! Wow!! Quelle différence cela a eu sur nous tous! Deplus, ne pouvant concevoir vivre sur une ferme familiale sans avoir d'animaux à s'occuper, nous avons fais l’acquisition de 7 poules, 1 coq, et 2 porcs, un mâle, et une femelle gestante, qui devrait mettre bas d'ici la mi-novembre. J'aimerais bien trouver 2-3 ou même 4 chèvres de race laitière, mais pour le moment, le marché n'y ai pas. Un peu plus tard sans doute ;) 

Et pour ne pas en rester là, un autre changement important est intervenu dans nos vies... Notre fils aîné, notre grand Mister T. est partit vivre sa vie en solo! À peine un mois après notre arrivée ici, il s'est trouvé son petit nid à lui! Bien sur, c'est dans l'ordre des choses, c'est normal, c'est même sain (!) mais le cœur d'une maman étant ce qu'il est, ce départ en a été un doux-amer :) Je suis fière de lui, c'est un grand pas dans une vie!! Mais ça me fait tout drôle de ne plus l'avoir à mes côtés :) Je suis certaine que vous me comprenez ;) 

Comme vous le voyez, les derniers mois ont été chargés en émotions, et en changements de toutes sortes, mais tout est arrivé afin de nous combler, nous faire cheminer, et de nous respecter. Un retour vers notre véritable nature, vers notre ADN comme on se plait à le dire! Alors oui, nous recommençons notre vie de quasi autosuffisance... Oui, les messages ici seront plus nombreux, étant plus heureuse, plus dans mon élément, et ayant plus de choses à vous partager... J'espère que vous serez au rendez vous, car vos commentaires nous aide beaucoup!

(Avant de quitter, dans le désordre, quelques photos de ces derniers temps)

Nous avons été aux pommes













La graduation de Mister T 

 Aperçu de la galerie arrière de notre nouveau bijou

La façade


Petite promenade sur la terre qui nous entoure 

La vue est superbe!



La grange, avec sa partie froide, et sa partie chaude, où loge les animaux.

L'anniversaire de Mister N. 4 ans déjà!! 


Et, pour vous laisser sur une touche gourmande, des beignes en préparation...


Miam!!

Tourlou, et à bientôt! 

mercredi 27 juillet 2016

Il y a eu...

Il y a eu, tout d'abord, cette perte qui m'a empêché d'écrire... Cette perte que je n'avais pas vu venir, cette perte douloureuse que je n'ai pas encore très bien comprise...

Puis, il y a eu ces petits moments de doutes, et ce moment où nous nous sommes dis que pour nous, c'était terminé. Six enfants, c'est déjà bien, c'est même beaucoup diront certains!

Puis, ce moment de vide, de doute, de peut-être que...

Par la suite, il y a eu ce moment où deux petites lignes bleu-mauve sont apparues, ces deux petites lignes qui sont apparus en même temps que d'autres doutes, des doutes d'un autre ordre, mais pas très loin du sujet premier quand même... Et je me suis dis que ces deux lignes ne me feraient pas sauter de joie, ces deux lignes, je le savais, pouvaient apporter joies, mais aussi tristesse et incompréhension... Ces deux lignes, elles étaient des traites...

Ensuite, cette petite joie, douce, mais minuscule s'est installée, en secret, comme pour ne pas déranger... Cette joie que je me suis interdie de partager, juste au cas... Quand le rendez-vous avec la sage-femme serait venu, je serais sans doute plus réactive, plus heureuse, je ne douterais plus, je saurais hors de tout doute, s'il m'était possible d'entendre les battements de ce petit coeur..

Puis, ce rendez-vous est venu, avec une petite question en suspend... Onze semaines, vraiment?? Parce que ce ventre est trop rond, trop haut, ce petit coeur bat avec une telle vigueur... Presque trop facile à localiser...Écho de datation à l'horizon...

Alors, je me suis dis que la joie ne pouvait être encore complète, il restait des doutes... Oh, bien sur, le petit coeur a bien été entendu, très bien même, mais un petit coeur, c'est tellement fragile... J'en savais maintenant quelque chose! Alors non, pas de joie, c'est trop tôt! Et puis, le premier trimestre, c'est encore tôt pour se réjouir vous savez...

Donc, attendons l'échographie... Et une fois celle-ci fait, nous avons devancé la date de quelques jours, voir semaines... Et la joie s'est faite un peu plus grande... Le premier trimestre était derrière nous, ce bébé était en forme, il bougeait, beaucoup même, il semblait bien accroché alors pourquoi ne pas se réjouir?? Mais ce n'était pas encore là, j'avais encore la tête pleine de doutes et de peut-être...

Et puis, j'ai décidé... Non, plutôt, j'ai choisi. On ne peut vivre toute sa vie dans le doute, dans la peur, dans le peut-être!! J'ai toujours été plutôt positive, alors pourquoi gâcher ce moment avec tout ce péssimisme?

Alors voilà! Bébé # 7 est en route, et nous en sommes tous follement heureux!

samedi 21 mai 2016

Perte...

Il y a eu la joie... Puis, l'angoisse... Et ensuite, la perte, longue et, il faut le dire, douloureuse... Et ce blog est resté en hiver... Tout comme mon coeur...

Un tout petit bébé était là, et, en trois ou quatre jours, il est partit... Il y a eu l'angoisse, la tristesse, la colère... Il y a même eu une personne qui, malgré le souhait de discretion que j'avais formulé, a choisi d'en faire tout un plat, et en a parlé à qui veux-tu sur un média sociaux, comme si c'était "sa" perte... 

Il y a eu les doutes, les remises en questions... Six enfants, c'est déjà beaucoup, et tous en bonne santé, c'est un cadeau, il ne faut pas en demander trop!! Ne pas "pousser", ne pas tenter le "destin"...

Puis, il y a eu la guérison... Pas tout à fait, il reste toujours un petit je ne sais quoi à ce genre de chose je crois... 

Et enfin, il y a eu la décision de continuer. De se dire que "ça" arrive à beaucoup d'autres, malheureusement... Que 36 ans, ce n'est pas si "vieux" finalement... 

Aurons-nous une seconde "chance"? Je ne le sais pas, mais une chose est sur, je suis heureuse et reconnaissance de ce que j'ai présentement, et si nous avons le bonheur d'ajouter une vie de plus à toutes les petites vies que nous avons déjà autour de nous, si nous avons l'honneur de pouvoir accompagner un autre "mini-humain" dans cette vie qui n'est pas toujours rose, mais qui est tellement merveilleuse, nous la saisirons à deux mains avec humilité et joie...

Voilà pourquoi je n'ai pas répondu à vos messages, tant privés que publiques, et pourquoi je ne suis pas revenue écrire ici... Oui, les images sont toujours hivernales sur ce blog, mais j'y apporterai les changements en temps voulu... Merci BEAUCOUP pour vos gentils mots... 

mardi 5 janvier 2016

Petit renouveau de janvier

Quand janvier revient, il me revient avec des envies de renouveau. Dès le sapin et ses décorations rangés, je pose un regard critique autour de moi, et je vois les changements que je pourrais apporter à mon environnement. L'école des enfants reprenant ce 5 janvier, nous avons profité du dernier jour des vacances pour faire un peu de ménage autour de nous. Pas le grand ménage du printemps, celui-ci, je le garde pour les premiers beaux jours qui nous permettent d'ouvrir portes et fenêtres! Non, un ménage qui sent le renouveau, un ménage qui rend les pièces plus lumineuses, un ménage qui nous permet de respirer tout grand, d'ouvrir nos poumons à plein régime. Voilà le genre de renouveau qui me fait du bien quand janvier revient!

Pour ce ménage, nous avons, après avoir retiré les décorations de Noël, épousseté partout, balayé dans les coins etc. Puis, nous nous sommes attaqués au garde-robe de l'entrée, ainsi qu'au coffre en cèdre qui était rempli de trucs d'hiver, d'été et même, de trucs tout à fait inattendu ;) Après avoir trié les tuques, foulards et mitaines, les pantalons d'hiver, les manteaux et les bottes, nous avons gardé l'essentiel et rangé le surplus pour une autre année. Comme ça fait du bien!

Ensuite, nous nous sommes attaqué au salon. J'avais décidé que la répartition des meubles ne me convenait plus, et il me fallait tout changer. Après avoir regardé quelques possibilités, j'ai finalement tranché. Je tenais à ce que le moins de fils possible longent les murs. Je tenais également à avoir les fenêtres dégagées, afin de faire pénétrer le plus de lumière possible. Je dois dire que je suis plutôt heureuse du résultat.


 Avant

 Changement en cours


Résultat final

Pour cette journée, nous en sommes resté là. Mais ce matin, étant seule avec les deux plus jeunes, j'ai senti l'envie de renouveau se faire un petit sentier en moi... Depuis mon déménagement, toute ma laine était restée dans des sacs, dans le fond du garde-robe de notre chambre. Oh, j'en ai sorti un peu, histoire de faire des pantoufles, mais sans plus. J'ai donc décidé de m'attaquer à la tâche! J'ai commencé par tout flanquer par terre, peu importe ce qui me tombait sous la main. Ensuite, j'ai tout classé, tentant de réserver l'étage du bas pour mes laines.

Ici aussi, le résultat me semble plutôt réussi! Beaucoup plus facile d'accès, je peux voir d'un coup d'oeil les couleurs qui sont à ma disposition, les quantités qui me restent et ce qui me manque également! Au premier regard, je peux vous dire que mon stock de couleurs plus "garçon" diminue plus rapidement que mes roses et mes lilas... Alors où il serait temps que je retourne acheter du bleu (entre autre), ou alors notre petit trésor qui se niche tout au creux de mon ventre devra être une fille! 


Mais comme je n'ai aucun contrôle sur ce dernier point, je présume que je devrai me contenter de couleurs neutres pour le moment ;) 

Et vous, avez-vous ce genre d'envie de renouveau une fois janvier arrivé?

dimanche 3 janvier 2016

Le Roi!

Aujourd'hui était le second dimanche d'après Noël, et qui dit second dimanche d'après Noël dit Épiphanie!

Cette année, j'ai décidé de suivre cette belle tradition, et même si la véritable date n'est que le 6 janvier, il est accepté de la célébrer le second dimanche d'après Noël. 

Après avoir fais quelques recherches, il fut donc décider de faire une brioche, comme celle du sud de la France. Étant allergique aux amandes, elle convenait mieux à notre famille. Alors en après-midi, je me suis mise à l'ouvrage.

Pour une première, elle m'a semblé plutôt réussie. Les enfants avaient très hâte de pouvoir y goûter, et je dois avouer que j'étais curieuse de voir si son allure serait à la hauteur des attentes. Tout l'après-midi, les enfants ont tournés autour de l'ilot, admirant l'objet convoité par tous!


Le moment venu, Mister N., aidé de Mister J.F. se sont glissés sous la table, afin de désigner qui mangerait quelle part, comme le veut le tradition... Une fois les parts distribuées, quelques bouchées furent prises avec prudence question de ne pas se briser une dent sur la fève annonciatrice du Roi ou de la Reine de la journée. Mister S. a finalement découvert celle-ci dans son morceau. Après nous avoir fais languir quelques instants, il a désigné Miss S. pour régner à ses côtés!


La joie, elle sautillait sur place! Bien sur, certains furent un peu déçus, mais tous ne peuvent être les choisis du destin!


Au finale, je dois dire que nous avons beaucoup aimé cette tradition, et quelle fera maintenant partie de notre famille! Et vous, célébrez-vous l'Épiphanie, et si oui, de quelle façon?

vendredi 1 janvier 2016

2016


Comme je l'ai déjà mentionné, je n'ai jamais eu une très bonne moyenne pour choisir et surtout pour tenir des résolutions... Alors je n'en ferai pas. Mais je sais ce que je nous souhaite! 

2015 a été une année très particulière pour nous tous ici. Des remises en question, des adolescents qui ne se comprennent pas toujours très bien et que nous comprenons parfois encore moins, un déménagement qui apporte beaucoup de changements... Et en cette toute fin d'année, une grande nouvelle qui nous comble de joie! 

Alors pour 2016, je nous souhaite plus de stabilité, je nous souhaite de consolider nos fondations, je nous souhaite de la sérénité, de la paix et surtout, surtout, de l'amour à ne plus savoir quoi en faire! 

Et à vous tous, je vous souhaite tout ce qui peut faire en sorte que cette nouvelle année en soit une digne de vos aspirations les plus profonde!

Bonne Année 2016!!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...